Les chiffres du 1T 2020 laissent apparaître, à l’échelle nationale, un début d’année très poussif pour le marché locatif, qui enregistre un recul de 58 % des volumes placés par rapport au 1T 2019 et inférieur de 40 % à la moyenne décennale.